SLURP

Wiki Paorn – Atrimisme

Se connecter

Atrimisme

Mythe fondateur

Dans les temps anciens, avant que le monde ne prenne forme, l'atrimisme enseigne qu’Atrim, entouré d'un océan primordial d'où émergeait la vie en germe, modela les terres, les cieux et les mers. Il façonna les premiers humains à son image, insufflant en eux la vie et le libre arbitre. Ces premiers êtres, Aetherius et Lumina, vivaient en harmonie avec la nature et adoraient Atrim comme leur créateur.

Cependant, la tentation frappa lorsque des déités mineures, jalouses du pouvoir d'Atrim et de l'amour qu'il portait à ses créations, corrompirent certains humains. Cela mena à des actes de magie noire et à la naissance de races monstrueuses. Atrim offrit à ses enfants une chance de rédemption. Il choisit un prophète parmi les humains, un être juste et pur, pour guider ses enfants sur le chemin de la vertu. Ce saint homme s’appelait Eldred.

Le prophète, éclairé par Atrim, partagea la sagesse divine et établit les préceptes de l'atrimisme. Ces enseignements soulignaient la responsabilité des humains envers la nature, les avertissements contre l'usage maléfique de la magie, et la recherche de l'harmonie avec le divin. Ainsi naquit l'atrimisme, une voie de piété et de dévotion envers Atrim, qui perdure à travers les âges.

L'épopée du prophète, les épreuves des premiers humains, et la quête de rédemption forment le cœur du mythe fondateur de l'atrimisme, inspirant les fidèles à suivre la voie de la vertu et à rejeter les tentations maléfiques qui parsèment le monde.

Le prophète Eldred

Eldred naquit dans la cité sainte de Stomilie, il y a plus de 5200 ans. Dès sa jeunesse, il se distinguait par son esprit sage et réfléchi. Éduqué dans les enseignements de l'Atrimisme, Eldred développa une profonde connexion spirituelle avec Atrim.

Sa vie fut dédiée à la méditation, à la prière et à la compréhension des mystères de l'univers. Il parcourut le pays, partageant ses visions et enseignant la voie de la vertu. Eldred était connu pour ses paroles inspirantes et sa capacité à apporter la paix intérieure à ceux qui le rencontraient.

À un âge avancé, entouré de disciples et de fidèles, Eldred choisit de s'éteindre paisiblement lors d'une nuit étoilée. Les témoins rapportèrent avoir vu une lumière céleste entourer son corps au moment de son dernier souffle, symbolisant son retour à Atrim.

Son décès fut célébré comme un événement sacré, et on dit que son esprit veille toujours sur ceux qui suivent la voie de l'Atrimisme. Sa tombe devint un lieu de pèlerinage, où les croyants cherchaient inspiration et guidance spirituelle. Ainsi, Eldred demeure une figure vénérée dans l'histoire religieuse de Stomilie.

Les ouvrages sacrés

Les Écrits Lumineux – La voie d’Atrim

Il s’agit du principal livre saint de l’Atrimisme. Il décrit la vie et les enseignements d’Eldred

Les anciens parchemins

Une collection de textes divers, antérieurs à Eldred. Différents auteurs, inconnus. On y trouve des poèmes, des textes cabalistiques, des mythes.

Structure du clergé

Les prêtres – grand-prêtre – Archi-prêtre (Olméria)

Les moines et moniales

Les paladins et autres ordres guerriers (Ordre des moines guerriers de la Nouvelle Étoile)

Ordres religieux

Les Humilitants

Cet ordre prône la vie simple et l'humilité, s'engageant dans la prière et le service désintéressé envers les nécessiteux.

Les Humilitants vivent selon un vœu de pauvreté, renonçant aux biens matériels au profit de la spiritualité. Ils portent des tuniques simples, souvent de couleur terre, symbole de leur connexion à la nature et de leur engagement envers la simplicité. Les membres de l'ordre se déplacent pieds nus pour ressentir pleinement la terre sous leurs pieds et exprimer leur dévouement à la modestie.

Leur principal lieu de prière et de méditation est un petit sanctuaire modeste, niché dans les collines autour de Stomilie, où ils se retirent pour se recueillir et méditer sur la volonté d'Atrim. Les Humilitants croient que la paix intérieure et la connexion spirituelle résultent de la compréhension de la modestie et du renoncement.