SLURP

Wiki Paorn – Artaille

Se connecter

Artaille

Artaille
Duché d’Elmour

L’Artaille est la province la plus méridionnale de la Burgonie. Avec ses immenses prairies, ses vallées verdoyantes, ses collines ombragées et ses forêts regorgeant de fruits, l'Artaille est un véritable paradis.

Ses habitants se montrent particulièrement accueillants et sympathiques, même s’ils peuvent se montrer très directs avec les importuns.

Types de terrain : Plaines fertiles au nord, pâturages au sud, forêts ombragées, collines douces à la frontière avec l'Althusia.

Climat : méditerranéen. Écarts de températures allant de -3° (saison froide) à -40° (saison chaude). Précipitations moyennes.

Richesses : élevages de chèvres et de moutons, laine, laitage, tabac, miel, alcools et vins, objets en cristal (fabriqués dans les cristalleries d'Almisie), fruits confits.

Routes & distances

Dans la zone entre Stomilie, Imégie et Almisie, la population est dense. On rencontre un village tous les 10 à 15 km sur les axes routiers. Il est donc très facile, lors d’un voyage de faire une halte dans une auberge chaque soir.

La route allant d’Almisie à Maylie traverse des régions plus sauvages, à la population plus éparse.

Le gouverneur

L'Artaille est tenue par le prince Sémils d'Elmour, un gentilhomme distingué au visage altier et aux tempes grisonnantes. Il aime déclamer des poésies sur les remparts de son palais d'Imégie. Les Artaillais le craignent car il a la réputation d’être dur, voire cruel. Certains sont convaincus que Sémilis est fou à lier, mais personne n'a encore réussi à l’éliminer. Le gouverneur, en plus d'être légèrement paranoïaque, semble avoir un véritable don pour déjouer les complats, Sans doute dispose-t-il d'une police secrète très efficace.

Agglomérations importantes

Imégie : La capitale provinciale est une cité paresseuse aux maisons blanchies la chaux, installée sur la côte. Le château du gouverneur, une grosse bâtisse aux tours rondes, est édifié sur une colline proche.
L'université locale, l'École d'Olpalia, est la plus fameuse de Burgonnie méridionale.

Almisie : Le centre industrieux de l’Artaille. En plus de cristalleries réputées, on y trouve des tisserands, des forgerons et les meilleurs négociants en vins de Paorn. Détail typique de la province méridionale : malgré sa relative richesse, Almisie ne possède pas de murs d'enceinte, Ses troupes sont cependant largement suffisantes pour assurer sa sécurité contre d'éventuels pillards.

Stomilie : la citée saint de l’Atrimisme. Construite sur une colline, la ville est dominée par une cathédrale fortifiée. Bien qu’officiellement sous le contrôle du Prince, le clergé qui dirige la ville jouit d’une relative indépendance par rapport au pouvoir séculaire.

Maylie : Le grand port commercial de Burgonnie. C’est de là que partent les nefs marchandes à destination de la Lauria, des îles du Tarot et de Majistra, loin à l'est. Les pirates, qui ont sévi de tous temps dans ce secteur, ont obligé les Maylars (habitants de Maylie) à constituer une flotte de guerre composée d'impressionnantes galères.

Bourgs & Villages

Barlesso : bourg minier situé à 25 km d’Imégie, dans les piémonts des Thundraks. Sinistre et poussiéreux, avec des habitations mal entretenues. Lac aux eaux de couleur rougeâtre, due à l’extraction minière dans la région. Présence de ruines dans les montagnes alentours, réputées hantées. Grande auberge du di Chien sauvage. Parmi ses videurs, on trouve un étonnant demi-orc albinos à l’allure imposante.

Forli : petit village à 5 km d’Almisie. Vignes, céréales, vaches et moutons, culture maraîchère.

Capria : bourg agricole à 20 km d’Almisie. Cet à cet endroit que bifurquent les routes Almisie - Imégie et Almisie - Stomilie.

Beaulieu : petit hameau de pêcheurs, sur la côte à quelques kilomètres au nord d’Imégie.

Autres lieux remarquables

Les collines d'Althus : Frontière naturelle séparant la Burgonnie de l'Althusia, ces collinees sont garnies de fortins et bourrées de pièges visant à empêcher d'éventuelles agressions venant du sud.

La plaine d'Émeraude : Cette immense plaine du nord de l'Artaile est semée de villages et de « châteaux de plaisance » où viennent se délasser les seigneurs du Verbleau.

La nécropole d'Ophilie : Situé à la frontière avec le Salthar, cet immense cimetière antique aux tombes étranges est censé être hanté. Des miliers d'aventuriers s'y sont rendus, appâtés par la perspective de trésors hypothétiques, très peu sont revenus.

Duché d’Elmour

Le duché d’Elmour, situé dans la province de l'Artaille, comprend les villes d'Imégie, d’Almisie et de Stomilie. Il s’étend sur environ 65.000 km². La Côte sauvage, au sud (14.000 km² supplémentaires), en fait également théoriquement partie, bien qu’elle soit hors de contrôle des forces princières. Cette côte s'étend sur environ 220 km entre Imégie et Maylie.
Entre ces trois villes, la densité de population est élevée.

Les terres sont fertiles et le climat est doux et sec sans être aride. Paysages vallonnés avec des forêts méditerrannéennes, du maquis de la garrigue et des zones cultivées.

La péninsule de Lorendrar est située entre Imégie et Stomilie. Principalement occupée par les monts Thundrak, elle ne compte que très peu d’habitants humains – principalement des parias et des brigands. Le nord de la péninsule, dans la baie de port Goshal, compte néanmoins des villages de pêcheurs.
C’est une zone assez hostile, balayée par les vents. L’herbe n’est pas bonne pour les bêtes et pas grand chose ne peut y être cultivé.